graphie

graphie [ grafi ] n. f.
• 1877; du gr. graphein « écrire »
1Ling. « Mode ou élément de représentation de la parole par l'écriture » (Marouzeau).
2Manière dont un mot est écrit. Graphies phonétiques. transcription. Graphie traditionnelle ( orthographe) . Graphie fautive.

graphie nom féminin Toute représentation écrite d'un mot ou d'un énoncé. ● graphie (synonymes) nom féminin Toute représentation écrite d'un mot ou d'un énoncé.
Synonymes :

graphie
n. f. LING Manière d'écrire un mot, en ce qui concerne l'emploi des caractères.

⇒GRAPHIE, subst. fém.
LINGUISTIQUE
A. — (Mode de) représentation du phonème dans le code graphique. Le rythme n'apparaît point dans la graphie [du Moyen Âge] (AUBRY, Trouvères, 1909, p. 191). Plus nous irons, plus les méthodes de symbolisation et de graphie rapide se multiplieront (VALÉRY, Variété III, 1936, p. 225).
B. — Façon d'écrire un mot. Clé et clef sont des graphies différentes du même mot, toutes deux en usage (MOUNIN 1974).
Prononc. et Orth. : []. Ds Ac. 1762 et 1798 puis 1932. Étymol. et Hist. 1762 subst. fém. comme élém. de compos. « description » (Ac.); 1877 « manière d'écrire un mot » (ds LITTRÉ Suppl.); 1878 « système d'écriture » (Lar. 19e Suppl.). Dér. du rad. du gr. ; suff. -ie. Fréq. abs. littér. : 17.

1. graphie [gʀafi] n. f.
ÉTYM. 1762, Académie comme élément de mots (→ -graphe); 1878, P. Larousse, Premier Suppl., au sens mod.; dér. sav. du grec graphein.
Didactique.
1 « Mode ou élément de représentation de la parole par l'écriture » (Marouzeau).
0.1 Il épelait ces pierres qui ont le fruste de murs anciennement écrits, ces pierres millénaires griffonnées par le temps d'indéchiffrables graphies, et où l'eau de l'éternité a creusé l'apparence de sculpture d'une cave d'Elephanta.
Ed. et J. de Goncourt, Manette Salomon, p. 245.
Par anal. || « Graphie picturale » (Barthes, Mythologies, p. 199). Écriture.
2 Manière d'écrire (un mot, une lexie, une locution…). || Graphies phonétiques. Transcription. || Graphie historique, usuelle d'une langue. || Graphie traditionnelle, étymologique d'un mot, ne correspondant pas à la prononciation. || Graphie correcte, normative ( Orthographe). || Graphie fautive, aberrante. || Étude des graphies d'une texte ancien. || Variantes de la graphie d'un mot : variantes graphiques.
1 (…) ces deux strophes mêmes il les cite mal. Quelles que soient les différences de graphie entre une graphie ancienne et une graphie moderne, je ne pense point qu'elles aillent jusqu'à ce que je vois.
Ch. Péguy, Victor-Marie comte Hugo, p. 74.
2 Aux graphies compliquées en usage dans la Mésopotamie, en Asie-Mineure et sur le Nil, cunéiformes, babyloniens, hiéroglyphes égyptiens ou hittites, on allait substituer un système de vingt-cinq à trente signes capables de rendre toutes les nuances du langage.
Daniel-Rops, le Peuple de la Bible, II, I.
HOM. 2. Graphie.
————————
2. graphie [gʀafi] n. f.
ÉTYM. 1972; abrév. de radiographie.
Méd. Radiographie (opposé à scopie).
HOM. 1. Graphie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ....grăphie — (v. gr.), 1) Schreibekunst, wie in Kalli , Ortho , Tachygraphie etc.; 2) Beschreibung, wie in Geo , Kosmographie etc …   Pierer's Universal-Lexikon

  • -graphie — LAff (in Zusammensetzungen mit den Bedeutungen Beschreiben, graphisches oder fotographisches Darstellen, Schreiben , z.B. Geographie) erw. fach. ( ) Beschreibung von Affixen. Das Affix wurde vornehmlich in griechischen Entlehnungen ins Deutsche… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • -graphie — graphe, graphie, graphique ♦ Éléments, du gr. graphos, graphia, de graphein « écrire ». Le suffixe graphe sert à former des substantifs désignant des personnes (auteurs, écrivains : biographe) ou des instruments (barographe :baromètre… …   Encyclopédie Universelle

  • Graphie — Unter Grafie, auch Graphie (von griechisch γραφή, grafí, „die Schrift“), versteht die Linguistik die Schreibweise oder auch Druckart von Texten. [1] Sie ist Gegenstand der Graphemik. [2] Im Deutschen hat z. B. die Grafie handschriftlicher… …   Deutsch Wikipedia

  • -graphie — Das Grundwort (Determinatum) graphie bzw. grafie ( γραφή oder γραφία) stammt von dem griechischen Verb γράφειν gráfein „zeichnen, schreiben“. Hier wird immer etwas geschrieben, beschrieben, aufgezeichnet oder verzeichnet. Als Nomen bezeichnet… …   Deutsch Wikipedia

  • graphie —  Toute representation ecrite d un mot ou d un enonce. Toute orthographe d un mot est une graphie : ainsi, pellons pour pelons est une graphie fautive, mais une graphie tout de meme. La transcription en alphabet phonetique de chat par [a] est… …   Glossaire de linguistique computationnelle

  • graphie — nf. grafi (Albanais.001, Bellecombe Bauges) ; manîre // fasson graphie d ékrire (001). Beaucoup de mots considérés comme des variantes, ne sont en fait que le reflet de cette difficulté à saisir la véritable prononciation. Et pour compliquer,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Graphie — Une graphie est une représentation écrite d un mot ou d une lettre. On parle de graphie fautive ou cacographie pour signaler une graphie inappropriée, dénaturant un nom ou une lettre, ou violant une norme. Il existe quelquefois plusieurs graphies …   Wikipédia en Français

  • graphie — (entrée créée par le supplément) (gra fie) s. f. 1°   Néologisme. Emploi de signes pour exprimer les idées. •   Cet art de Cornelius était vraiment singulier : sorte de graphie hiéroglyphique, inventée pour transposer les idées les plus… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • GRAPHIE — n. f. Représentation graphique. La graphie des voyelles, des consonnes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.